Le rôle du végétal dans le développement urbain durable

Des projets qui « fleurissent »

Mis en ligne le : 7 avril 2013

Au delà de l’amélioration du cadre de vie, la végétation est au coeur des enjeux du développement urbain durable. De plus en plus de réalisations et de projets voient le jour.

tour verticale4
Le cabinet d’architecture SOA, après avoir remporté le concours Cimbéton avec le projet de la Tour Vivante de Rennes, s’impose peu à peu sur les questions liées au rôle du végétal dans l'urbanisation.

Dans ce système complexe qu’est la ville, des solutions ont déjà été, ponctuellement, mises en place. Certains de ses projets sont aboutis et scientifiquement mûrs, d’autres sont en cours d’expérimentation.

On peut citer  les toits végétalisés (ou PCVH Paroi Complexe Végétalisée Horizontales) la phytoremédiation, (dépollution des sols, l’épuration des eaux usées ou l’assainissement de l’air intérieur, utilisant des plantes)  ou les fermes agricoles.

 

toiture expérimentale Paris

Le  projet VegDUD,( rôle du VEgétal dans le Développement Urbain Durable ) est un programme de recherche porté par – Agence Nationale de la Recherche / Villes Durables (ANR / VD ).

Démarré en 2010, le projet VegDUD est programmé pour quatre années,  la végétation y est étudiée comme une des solutions possibles au développement durable des villes.

Ce projet vise également à  fournir des moyens d’évaluation sur les impacts des politiques urbaines de végétalisation des espaces privés et collectifs.

A la même époque, le CSTB a ouvert une plate-forme de recherches et d’essais qui  le « petit cycle de l’eau » dans un système bâtiment-parcelle-environnement ; en incluant un mur et une terrasse végétalisés

Le laboratoire d’urbanisme agricole créé début 2012, à l’intiative de SOA Architectes, le Sommer Environnement et du Bureau d’Etudes de Gally, s’est fixé pour mission de créer et d’animer une plateforme interdisciplinaire d’échange de savoirs et de connaissances dans le domaine de l’agriculture urbaine.

Un projet est d’ailleurs en cours de réalisation à Romainville.

 

tour verticale1
En France, l’ambitieux projet Eco tower du cabinet d’architecture SOA : au cœur de la cité Marcel-Cachin de Romainville (Seine-Saint-Denis)

L’école d’ingénieurs AgroParisTech, expérimente l’agriculture urbaine sur son toit et compare  les solutions innovantes,

De  nos jours, nous avons une meilleure connaissance de cette technique qui présentent de nombreux avantages  et peu d’inconvénients ( installation possible uniquement sur un revêtement parfaitement étanche et en bon état et permis d’urbanisme pour les Toitures vertes intensives)

 Les Avantages

  • L’étanchéité : Absorbe  jusqu’à 50% de la quantité d’eau tombant sur les toits.
  • La gestion de l’eau : la végétation retient une grande partie de l’eau de pluie et favorise son évaporation.
  • L’isolation acoustique : les bruits venant de l’extérieur sont réduits.
  • L’isolation thermique : régulation de la température.
  • La Qualité de l’air : fournit de l’oxygène, diminue la pollution, participe à la diminution de l’effet de serre

 

le rôle du végétal
Toits végétalisés - L’école d’ingénieurs AgroParisTech

A noter :

La ville de Tokyo dans son  » Tokyo Plan 2000  » oblige les nouvelles constructions de plus de 1000 mètres carrés à verdir au minimum 20 % de l’espace inutilisé de leur toit.

La Ville de Paris ambitionne de doubler ses surfaces de toits végétalisés, en les faisant passer d’ici 2020 de 3,7 hectares (fin 2011) à 7 hectares en 2020.

Actualités  

Les premières fermes verticales

Bibliothèque