Les imprimantes 3D : la nouvelle révolution depuis Internet ?

De la pizza à la cloison...

Mis en ligne le : 22 novembre 2013

Les imprimantes 3D font l’objet de nombreux sujets d’actualités et certains considèrent même qu’ils constituent une évolution comparable à celle apparue avec Internet.. Fantasmes quant à leur potentiel ou réalité quant à leur capacité à modifier profondément nos modes de vies et de consommation, il semble que leurs domaines d’application soient quasi infinis. Qu’en est-il réellement ?

imprimantes 3D
Top Office installe des imprimantes 3D dans plusieurs de ses magasins

Il semblerait que les applications de l’imprimante 3D sont infinies…. la seule limite étant l’imagination.

Ce procédé qui apparaît comme innovant n’est pas nouveau car la stéréolithographie (qui est une technique qui permet de fabriquer des objets solides à partir d’un modèle numérique et par superposition de tranches fines de matière) est apparu il y une trentaine d’année aux États-Unis.

Si cette méthode, longtemps restée confidentielle, a été réservée à la création de prototype, elle fait aujourd’hui des émules dans tous les domaines : industrie, santé, alimentation etc.

Quelques exemples de réalisation à partir d’imprimantes 3D (non exhaustif)

’imprimantes 3DIris Van Herpen
Collection de robes entièrement réalisées à l’aide d’imprimantes 3D 6 Iris Van Herpen - copyright DR

Domaine de la Mode

Iris Van Herpen a fait  sensation à la Paris Fashion Week avec son show de haute couture « Voltage » composé d’une collection de robes entièrement réalisées à l’aide d’imprimantes 3D

Domaine de la Joaillerie

Des sites internet proposent déjà de fabriquer des bijoux en or ou en argent par imprimante 3D : un procédé qui permettrait de proposer des prix plus intéressants que par une méthode traditionnelle.

 

Domaine Médical 

Une véritable révolution, quand, en 2005, un rein fonctionnel est créé grâce à une imprimante 3D et implanté sur un animal. Dans des laboratoires du monde entier, des experts  explorent des pistes variées en vue d’imprimer un foie, un rein ou un cœur humain viable, et ce  grâce aux propres cellules d’un patient.

Des applications existent déjà, notamment dans le domaine dentaire, avec par exemple la production de couronnes.

 

Domaine Alimentaire

La NASA finance un programme de recherche qui a réussi à mettre au point une imprimante 3D capable de produire des pizzas pouvant être consommées. Les « cartouches » de son imprimante à nourriture contiendraient tous les ingrédients permettant de composer des repas précisément dosés en produits nutritifs utilisés qui pourraient se conserver 30 ans.

 

Domaine Spatial

L’Agence spatiale européenne utilise l’impression 3D à béton avec pour objectif est de concevoir une machine capable d’utiliser la matière lunaire pour construire une station spatiale sur place, dont le dôme en nid-d’abeilles permettrait de protéger l’équipe des chutes de météorites.

 

Domaine Armement :

En 2013, la polémique éclate avec l’impression d’une arme à feu fonctionnelle. Le gouvernement américain interdit la diffusion des plans déjà téléchargés plus de 100 000 fois.

 

Domaine Aéronautique 

Les avions de l’américain Boeing intègrent déjà plus de 22 000 pièces créées par impression 3D.

 

Domaine Automobile

La carrosserie d’une voiture, nommée Urbee, est entièrement composée de pièces imprimées à l’aide d’une imprimante 3D.

 

Domaine Construction 

Les avancées pour le domaine du bâtiment sont innombrables, des cloisons aux formes révolutionnaires et même des bâtiments entiers peuvent être créés grâce à cette technologie. Pour les architectes, l’impression 3D permet de créer des maquettes de tailles variables beaucoup plus facilement et rapidement.

 

…..Inclassable

Le projet britannique « RepRap » vise à créer une imprimante auto-réplicative et libre (c’est-à-dire sans brevet). En résumé, il s’agit d’une imprimante 3D pouvant créer une autre imprimante 3D. Ce projet est très activement développé par une com­munauté grandissante à travers le monde.

Quelques limites et une profusion de projets

thingiverse
thingiverse.com : une communauté passionnée d'impressions 3D

A l’instar d’internet, de nombreux passionnés et autres « geek » se réunissent en communauté autour du sujet de l’imprimante 3D, sur des réseaux sociaux où ils échangent des plans, comme par exemple sur le site américain thingiverse.com, où au sein de nombreux FabLab qui fleurissent en France.

Le crownfounding est également fortement impliqué dans divers projets liés aux impressions 3D, notamment  la plateforme Kickstarter.com qui a pour vocation de proposer aux internautes de financer des projets créatifs

Si les imprimantes 3D étaient initialement réservées aux gros portes monnaies, elles sont désormais en voie de démocratisation.

Les avancées technologiques et la concurrence aidant, les prix sont devenus plus accessibles et l’on peut désormais trouver des imprimantes 3D de bonne qualité pour 100$ sur le web. De plus, des entreprises proposent des kits permettant de monter sa propre imprimante 3D soi-même, réduisant ainsi le coût d’achat.

La plupart des modèles actuels d’imprimantes 3D commercialisées pour le grand public ne peuvent imprimer que des objets en plastiques. Pour d’autres applications, il faut se tourner vers des spécialistes.

 

kickstarter
Kickstarter.com: financez des initiatives créatives

La reproduction d objets en 3D ouvre un large champ de d’applications.

Les perspectives sont à la fois fascinantes et source d’interrogations liées aux problématique de  la propriété intellectuelle.

A l’instar de l’hébergement de fichiers de musique numériques, l’hébergement de fichiers de conception 3D accessibles au public pourrait donner lieu à de nombreux contentieux juridiques.

Les détenteurs de brevets, de droits d’auteur et de marque devront-ils intenter de nombreuses actions juridiques ?

 

fablab de lille
FabLab de Lille : Les FabLab sont des lieux ouvertx au public où il est mis à sa disposition toutes sortes d'outils, notamment des machines-outils pilotées par ordinateur, pour la conception et la réalisation d'objets.

A lire également pour un complément d’information :

La gastronomie du futur – Nos futurs repas seront-ils conçus sur une imprimante 3D?

Imprimantes 3D : quelles applications pour le BTP ? Une révolution pour l’économie du bâtiment

 

Quelques informations sur le marché de l’impression 3D :

Le marché mondial de la production additive (tout ce qui se rapporte aux imprimantes 3D : produits et services) a vu une augmentation de 29,4% soit 1,74 milliards de dollars en 2011.

En 2011 : une augmentation d’environ 300% en volume des ventes des imprimantes pour particuliers, soit 23 265 pièces vendues et en 2014 : 98 065 pièces vendues.

Ce sont les Etats-Unis qui sont le mieux équipés avec 40% des imprimantes dans le monde.

Les leaders actuels de ce marché sont américains : Stratasys et 3D Systems mais plusieurs sociétés se développent rapidement, notamment en Allemagne grâce à une spécialisation dans les pièces métalliques. Le leader du marché français, Co-Web a été racheté par 3D Systems.