Fitness : Pédaler pour produire de l’électricité !

Calories dépensées = Watts créés

Mis en ligne le : 29 octobre 2013

Les capteurs Green Revolution permettent de convertir en énergie électrique. les efforts fournis sur vélo, comme ceux utilisés dans les salles de fitness Le principe consiste à installer un capteur sur le socle des vélos.

green revolution 1
Les capteurs Green Revolution permettent de convertir les efforts fournis sur une bicyclette stationnaire, comme celles utilisées dans les salles de sport, en énergie électrique. Le principe consiste à installer un capteur sur le socle des vélos. Celui-ci convertit l’énergie cinétique produite par l’action du sportif, en électricité de tension 12 Volts.

L’énergie cinétique (Ec) est l’énergie que possède un corps en mouvement. Le California Fitness club de Hong Kong  ou «Green Microgym «  à Portland, aux Etats-Unis, ont en commun d’avoir miser sur l’énergie cinétique. Ces clubs précurseurs  ont relié des appareils de musculation à leurs circuits électriques.

Les vélos et tapis roulants sont reliés à des moteurs et des alternateurs qui transforment l’énergie en électricité. Selon nos informations, l’énergie fournie oscille  entre 200 et 400 watts (par mois) et, d’après les gérants, la salle consommerait 30 % d’énergie en moins qu’une salle de sport traditionnelle.

Ces derniers sont même prêts à partager les bénéfices en proposant le  programme « burn and earn » à leurs abonnés: pour chaque heure d’électricité produite, les sportifs gagnent un bon d’un dollar !

green revolution 3
Capteurs Green revolution

Les  capteurs « Green revolution » restent chers ( 1300 $) mais quelque soit la quantité d’électricité produite, ce système permet de pédaler « malin ».: A quand les premières salles équipées dans l’hexagone ?

 

http://www.calculateur.com/energie-cinetique.html

Un petit outil ludique qui permet de calculer l’énergie cinétique