Le recyclage des déchets du Bâtiment

La Fédération des entreprises du recyclage créé une branche spécialisée BTP

Mis en ligne le : 29 septembre 2014

La Fédération des entreprises du recyclage (Fédérec) a annoncé la création d’une branche consacrée au recyclage des déchets du Bâtiment et des Travaux publics (BTP) . L’objectif est d’atteindre 70 % de taux de recyclage à horizon 2020. L’enjeu est de taille avec quelques 40 millions de tonnes de déchets qui proviennent du secteur du bâtiment

dechets_chantier

La Fédération des entreprises du recyclage (Fédérec) est un groupement professionnel de 1301300 adhérents, qui représente  12 filières de recyclage Métaux ferreux, Métaux non ferreux Papiers – cartons, Textiles, Plastiques, Palettes et bois, Verres, Déconstruction automobile, DIB (ou mélange,) Consommables informatique, Solvants, Duvets et plumes

picto dechets

Pour sa nouvelle branche, le président de Federec BTP a fixé ses objectifs :

–       Compléter le maillage des installations de tri et de recyclage des déchets du BTP sur le territoire national.

–       Mettre en relation les producteurs de matériaux de construction et les recycleurs qui ne se connaissent pas

–       Accentuer la formation et l’information des étudiants architectes, élèves ingénieurs et techniciens n’ont pas de connaissances spécifiques sur les déchets de chantier

En France : du retard et la part belle à l'enfouissement

Le volume estimé de déchets générés chaque année par les entreprises du BTP est de 254 millions de tonnes; dont 15 % pour le secteur du Bâtiment et  85 % pour les Travaux publics
Pour l’essentiel, ses déchets proviennent de la démolition et seul 10% sont issus de la construction.

En France, le retard en matière de recyclage des déchets du BTP est important et priorité est souvent donné à l’enfouissement  D’un point de vue législatif, la liste des textes réglementaires qui encadrent la gestion des déchets du BTP est pourtant longue :

En premier lieu les lois « génériques » portant sur l’environnement comme le Grenelle II ( la loi n° 2010-788 12/07/10 (Grenelle II), les ordonnances européennes, les décrets, les circulaires.

Puis viennent les arrêtés spécifiques portant sur les déchets inertes, les déchets non dangereux et non inertes, les déchets en bois, le mobilier, l’amiante etc….

Les objectifs réglementaires tant à l’échelle européenne que nationale sont ambitieux et l’accent est mis sur la prévention et le réemploi. Ce durcissement de la réglementation va entraîner un  développement du recyclage et de la valorisation  et les  acteurs de la filière vont devoir s’organiser davantage.

La nouvelle branche Federec BTP qui compte  quarante entreprises adhérentes, souhaite installer un partenariat avec le Syndicat des Recycleurs du BTP, qui est une émanation du Fédération Française du Bâtiment.

En conclusion

L’élimination des déchets à un coût qui doit être pris en compte par les maîtres d’ouvrage qui doivent respecter les recommandations et les normes en vigueur :  la recommandation T2-2000 de janvier 2001 pour les maîtres d’ouvrage publics et la norme P03-001 dans sa version de décembre 2000 pour les maîtres d’ouvrage privés. Ces deux documents déconseillent la mise en place d’un lot « déchets » et préconisent de décrire la prestation « élimination des déchets » dans chaque lot.

 

Pour plus d’informations sur la réglementation liée à la gestion des déchets du Bâtiment et des Travaux Publics (BTP)

A lire également :