Soigner son bâtiment, c’est soigner ses occupants

Santé et sécurité des occupants

Mis en ligne le : 21 avril 2013

La santé et la sécurité des occupants des bâtiments constituent une attention croissante de la société et des pouvoirs publics. .

White protective mask on young patient
Bâtiments malsains © svedoliver - Fotolia.com

Les habitants des villes modernes passent près de 90 % du temps à l’intérieur d’ouvrages de construction (locaux de travail, écoles, domiciles…).

Le dossier de l’amiante a servi de révélateur et a permis, à tous les acteurs, d’avoir une prise de conscience accrue. De nos jours,  dans le domaine du bâtiment .une veille scientifique, sanitaire et technique s’est organisée autour des risques de nature chimiques, physiques ou biologiques.

Les facteurs de risques sont nombreux et les sources  multiples : les produits de construction, les appareils à combustion, les équipements, les produits  d’entretien, etc

D’autres sources ou conditions de pollution présentant des risques pour la santé nécessitent d’avoir une démarche d’anticipation de risques.

C’est le cas notamment de :

–          L’amiante,

–          Du plomb,

–          Du radon, (une source naturelle de radioactivité )

–          Des biocontaminants

–          Du monoxyde de carbone,

–          Des composés organiques volatiles, (COV)

–          Des fibres minérales artificielles,

–          Des Chauffages, ventilations et  air conditionné

–          Des Allergènes (pollens, acariens, animaux …)

A noter :

Le syndrome des bâtiments malsains désigne l’ensemble des symptômes (oculaires, respiratoires et cutanés, le stress) dont la cause ne peut pas être clairement authentifiée et dont les symptômes disparaissent en dehors du bâtiment. Des outils et méthodes permettent de mieux évaluer les risques pour la santé de l’homme.

Découvrez la solution globale  de détection et de traitement des polluants contenus dans l’air proposée par Arcom

 

Actualités

Réglementation en matière de qualité de l’air