v~|icon_comment_alt~|elegant-themes~|outline


Développer une démarche RSE en restauration d’entreprise : comment la mettre en place ?

Accès client

JAICOST a accompagné le comité social d’entreprise (CSE) de la Banque NATIXIS et la Direction (Groupe BPCE) dans le déploiement d’une démarche RSE en restauration d’entreprise. Leurs bureaux, situés dans le 13ème arrondissement de Paris, occuperont prochainement 90 000 m² dans les Tours DUO, bâtiments dessinés par l’architecte Jean Nouvel.

Les grands changements environnementaux et sociétaux auxquels les entreprises sont confrontées les mettent sous pression. La démarche RSE en entreprise répond à ces défis et participe positivement aux changements, tout en tirant profit des nouvelles opportunités qui s’offrent à elles. Mais encore faut-il que les décideurs soient en capacité à dresser la bonne stratégie et piloter une démarche RSE ! Seul un développement équilibré et respectueux de toutes les parties prenantes permet de mener à bien cette démarche.

Pourquoi se faire accompagner pour toute démarche RSE ?

« Pour nos clients, nous sommes en quelque sorte « les prescripteurs » des nouveaux engagements. Nous apportons un regard ouvert à la fois sur les exigences qu’imposent une démarche RSE et les questions qu’elle soulève auprès du personnel », explique Christophe Gmyr, associé du cabinet de conseil en AMO JAICOST.

Situées dans le sud de Paris, en bordure de la Seine, les deux tours mixtes vont bientôt accueillir – outre les bureaux – plusieurs services de restauration pour les collaborateurs, ainsi que des commerces, un jardin, des terrasses végétalisées… Le Cabinet JAICOST a guidé son client dans la redéfinition des axes prioritaires du projet afin qu’il puisse mettre en place un ensemble de services qui font sens.

Dans ce projet impliquant la Direction générale et le CSE, l’équipe de JAICOST a joué le rôle de « médiateur » entre toutes les parties prenantes. La feuille de route a été dressée autour de quatre grands axes principaux : une démarche centrée sur la diversité des collaborateurs, une alimentation durable, une réduction des déchets, l’économie d’énergie.

Quelle approche choisir pour réaliser une stratégie RSE ?

« Une démarche RSE est aujourd’hui une obligation légale qui est nécessaire. Néanmoins, les collaborateurs peuvent parfois ne pas comprendre certains changements proposés dans le cadre de cette démarche. C’est pourquoi il est préférable de faire bouger les lignes par étape, plutôt que de faire des transformations trop radicales. Notre rôle, sur ce dossier, fut de proposer à la fois une approche systémique et humaine », précise Christophe Gmyr.

Après un audit et un premier atelier de cadrage, des workshops organisés par BPCE ont été mis en place avec toutes les parties prenantes afin de dresser une liste de propositions équitables et durables avec, pour fil rouge, la mise en place d’actions concrètes. Les équipes de JAICOST ont collaboré avec un collectif de décideurs et de membres du CSE pour aboutir à la rédaction d’un document unique servant d’annexe au cahier des charges incluant des choix stratégiques liés aux différents services de restauration et des recommandations d’achats.

 

Une démarche volontaire qui va plus loin que le cadre légal RSE

« Le « RSE bashing », ça ne peut pas fonctionner. Il était hors de question de survoler les sujets pour simplement coller au cadre légal RSE. L’approche JAICOST privilégie le travail de fond. Notre rôle est d’encourager la direction et les gestionnaires à prendre des décisions concrètes », explique Christophe Gmyr.

 À titre d’exemple : favoriser l’employabilité de personnes en situation de handicap dans les équipes de restauration a fait partie des mesures recommandées par JAICOST. Un menu complet végétarien sera imposé quotidiennement en rotation sur certains stands. Sur les additifs nocifs (type E171, aspartame, glutamate), une liste de produits à exclure sera prescrite et suivi par le restaurateur. En ce qui concerne la partie sociétale, une démarche privilégiant notamment les petits producteurs et les circuits courts sera de rigueur pour les rémunérer au juste prix. 

 

En bref : quelle est le bénéfice d’une démarche RSE pour l’entreprise ?

Pour l’entreprise, une démarche RSE est gratifiée d’une meilleure performance globale : elle garantit son développement, gère mieux ses risques, procède à des économies, se différencie davantage de ses concurrents, attire et fidélise de nouveaux collaborateurs : c’est un cercle vertueux profitable autant à l’entreprise qu’à la société civile. 

 

Zoom sur les 3 pilliers de la RSE

• Économique : mettre en place une tarification équitable, soutenir les fournisseurs locaux, être transparent auprès des investisseurs, satisfaire les consommateurs…

• Social : améliorer l’égalité des chances et la diversité, garantir la sécurité au travail, respecter les droits des travailleurs…

• Environnemental : consommer les énergies de manière responsable, gérer et limiter ses déchets, piloter et réduire ses émissions de gaz à effet de serre…

À Lire également